Choisir des couettes de qualité chez un spécialiste en ligne

couettes

Publié le : 01 mars 20224 mins de lecture

Entretien, dimensions, grammage, type de garnissage, etc. Acheter une couette de qualité peut être une tâche difficile. Sur le marché, de nombreux modèles de couettes sont disponibles et les critères de choix sont nombreux. Pour trouver des couettes de qualité, il ne faudra pas alors négliger aucun critère.

Les couettes naturelles

Les couettes naturelles vous garantiront des nuits bien au chaud. Elles sont plus durables comparées aux couettes synthétiques qui sont conçues avec du polyester. Sur le plan du confort thermique par contre, il n’y a pas de réelle différence entre ces deux grands types de garnissage. Les couettes naturelles nécessitent un entretien régulier. Il est conseillé de les nettoyer au pressing et de ne pas les laver soi-même. Pour minimiser les risques d’allergie qui peuvent être causées par le duvet ou les plumes, il faudra appliquer des traitements spécifiques. En ce qui concerne le prix, les couettes naturelles sont plus chères comparées aux couettes synthétiques et varient en fonction du pourcentage de duvet. Plus ce pourcentage est élevé, plus les couettes sont de qualité et plus elles sont chères. Doux et aérien, le duvet apporte moelleux et chaleur. Pour avoir plus de gonflant, vous pouvez opter pour une couette disposant d’un taux de duvet élevé entre 70 et 90%. Même si le pouvoir thermique reste égal, les modèles qui disposent de plus de plumes et de plumettes favorisent la transpiration et sont plus lourds. De plus, vous risquerez de sentir sous l’enveloppe les petits cartilages des plumes si elles sont très grosses. Le plus recherché est le duvet d’oie. Il est plus performant en théorie. Tout dépend par contre de la qualité du duvet. Le duvet de canard est le meilleur, surtout de l’eider. Sur le site d’Edona, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires si vous cherchez une literie bio.

Les couettes synthétiques

Faciles à entretenir et plus légères, les couettes synthétiques sont bien plus abordables comparées aux couettes naturelles. Si vous avez des allergies, ces modèles de couettes sont conseillés. De nombreuses variétés de fibres existent. Plus les fibres sont conçues de façon à contenir un maximum de quantité d’air, plus elles seront légères mais tout en restant isolantes. Pour avoir un toucher presque identique aux couettes naturelles, certaines sont siliconées. Comme le duvet, les fibres glissent plus facilement entre eux. Des gammes conçues avec du polyester recyclé sont également développées par la plupart des fabricants. Souvent, elles sont associées à des cotons bio, des enveloppes vertes ou de viscose de bambou. Vous pourrez également trouver des couettes en bambou, en soie ou en laine sur le marché. Par rapport aux couettes duvet et aux couettes en polyester, ces produits restent marginaux.

L’enveloppe et les traitements des couettes

Pour éviter que les fibres synthétiques et le duvet ne s’échappent, la qualité de l’enveloppe est importante. La densité du tissage diffère sur chacun des modèles de couettes. Une enveloppe en percale avec un tissage tournant autour de 120 à 150 fils/cm² est idéal pour les garnissages naturels. Pour les couettes synthétiques, un tissage au-dessus de 90 fils/cm² est idéal. Sur l’étiquetage, cette information reste rarement disponible. Sur le marché, de plus en plus de fabricants revendiquent des traitements antipunaises de lit, antibactériens ou antiacariens. Ces traitements peuvent être appliqués sur le garnissage ou l’enveloppe des couettes. Certaines marques utilisent également des huiles essentielles qui sont encapsulées à l’intérieur des fibres du textile comme le citron, la lavande ou l’eucalyptus. Pour éviter d’être envahi par ces hôtes indésirables, laver fréquemment les couettes est le plus sûr. Il faudra également veiller à bien aérer la chambre et de retourner le matelas périodiquement.

Plan du site